Institut Européen des Arts Céramiques

Association pour l’enseignement, la formation et la diffusion des arts céramiques en France et à l’étranger

Vous êtes ici : Institut Européen des Arts Céramiques / Expositions / Accueils d'artistes / 2005 - Etats de Grès

2005 - États de grès

Juin 2005

Buhl - Guebwiller

LE GRÈS DANS TOUS SES ÉTATS

"États de grès", c'est un regard artistique sur le grès dans la vallée du Florival par le duo danse / dessin de la Compagnie OL (Marie-Thérèse Latuner et Miguel Ortéga).
Le temps du week-end des 25 et 26 juin, les artistes ont donné rendez-vous au public pour découvrir leurs créations danse / dessin en pleine nature et à l’église de Buhl. Parallèlement, des visites guidées ont permis de redécouvrir l’histoire de sites patrimoniaux prestigieux comme l’Abbaye de Murbach et l’église de Lautenbach.
La « balade spectacle » sur le sentier des carrières a été le temps fort du week-end.

Accompagnés depuis Buhl ou Guebwiller par le Club Vosgien de Guebwiller, la Société d’histoire du Florival, S’Lindeblätt ou encore les Amis du Retable de Buhl, le public a pu découvrir aux menhirs de l’Appenthal un spectacle dessin/danse/céramique. Ce spectacle était une performance inédite réalisée avec la complicité des étudiantes de l’Institut Européen des Arts Céramiques (IEAC) qui ont réalisé un menhir qui a été cuit sur le site des menhirs ! 

"États de Grès", initié par la commune de Buhl avec la complicité de l’Institut européen des Arts Céramiques, était lauréat de l’appel à projet artistique « Suivez l’artiste 2005 » du Parc des Ballons des Vosges.
« États de grès » a reçu le soutien de la Communauté de communes de Guebwiller, la Région Alsace et le Conseil Général du Haut-Rhin.

Télécharger la plaquette "Etats de grès"

« SUR LE CHEMIN DES MENHIRS »

« GRÉPHÉMÈRES »

Dans le cadre de ce projet, pour lequel nous avons été sollicités par Marie-Thérèse Latuner, le but des élèves était une intervention artistique sur le thème de l'éphémère avec la céramique comme support.

Repérage et essais sur place
Essais d'engobes
Qui dit céramique, dit intervention du feu pour cuire l'argile qui devient un tesson inaltérable et solide comme la pierre.
Nous avons utilisé du grès; ce n'est pas le même que celui des carrières, que celui de la poudre de Marie-Thérèse Latuner, c'est un autre grès, qui restera grès, cuit, sous forme d'un menhir.
Le menhir a été construit, puis amené sur le site avec tout le matériel nécessaire pour la mise en place d'un four éphémère, construit avec du papier journal trempé dans de la barbotine, sur un support de planches de bois montées autour du menhir qui, lui, est juché sur une grille et chauffé par un foyer de braises situé dessous.
La cuisson a duré environ 15 heures. Des sels et oxydes ont été introduits en cours de cuisson afin de fournir au menhir sa peau de mousse et de patine, à l'image de ceux qui ont traversé le temps.
Le four s'est consumé par lui-même en brûlant, ce qui constitue son caractère éphémère...
La prestation de la Compagnie OL
Le lendemain de la prestation de Marie-Thérèse Latuner et Miguel Ortéga, le menhir a été découvert et déposé au sol sur son emplacement définitif.
Les élèves de l'École d'Art LE QUAI de Mulhouse ont été associés à cette manifestation en réalisant une vidéo sur les différents évènements.

Haut de page