Institut Européen des Arts Céramiques

Association pour l’enseignement, la formation et la diffusion des arts céramiques en France et à l’étranger

Vous êtes ici : Institut Européen des Arts Céramiques / L'IEAC / Historique

L'histoire de l'IEAC

C’est en 2002, après la fermeture de la « Maison de la Céramique » de Mulhouse, que quelques-uns des premiers acteurs de cette structure se lancent dans la création de l’IEAC (Institut Européen des Arts Céramiques).

Forts de leur première expérience et de la volonté de la poursuivre, ils jettent les bases d’un nouveau projet afin de créer une structure artistique dans le domaine de la formation et de la diffusion des arts céramiques.

Guebwiller a vu naître l’un des plus prestigieux céramistes du 19ème siècle, Théodore Deck, nommé administrateur de la Manufacture de Sèvres en 1887. Le céramiste s’est spécialisé dans le bleu turquoise égyptien qu’il a rendu célèbre sous le nom de « bleu Deck ». Le Musée de la Ville de Guebwiller présente d’ailleurs aujourd’hui l’une des plus importantes collections de ses œuvres.

C’est donc en cohérence avec ce passé que l’IEAC voit le jour en 2003 à Guebwiller. Installé dans une friche industrielle mise à disposition par la Communauté de Communes puis la Ville, l’IEAC va s’inscrire dans un projet culturel en synergie avec la labellisation du patrimoine local en tant que « Pays d’Art et d’Histoire » tout en créant et proposant un cursus d’une année de formation professionnelle de haut niveau intitulée « Créateur en arts céramiques ». Ce titre de niveau 5 (bac+2) est reconnu en 2017 sur le plan national et inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Après 16 années dans l’ancienne friche industrielle Cartorhin, l’IEAC intègre en 2019, grâce au soutien de la Communauté de Communes de la Région de Guebwiller, le nouveau pôle touristique et culturel du château de la Neuenbourg à Guebwiller.

Haut de page