Institut Européen des Arts Céramiques

Association pour l’enseignement, la formation et la diffusion des arts céramiques en France et à l’étranger

Vous êtes ici : Institut Européen des Arts Céramiques / Expositions / Expos fin de formation / Promotion 2006

Promotion 2006

Aux Dominicains de Haute Alsace

du 9 au 13 décembre 2006

L'exposition de la promotion 2006

Les élèves ont le privilège d'exposer leurs œuvres dans le cadre prestigieux du cloître des Dominicains de Haute-Alsace à Guebwiller pendant quelques jours.

Les élèves de la promotion 2006 :

  • Celine Couronne
  • Auréline Diby
  • Marie-Rose Gutleben
  • Pia Kobloth
  • Roxane Lasserre
  • Laurence Lindberg
  • Shiho Niizuma
  • Robin Samson

Aureline Diby

Mine de rien....

... et si les architectures cachaient quelques écritures, des mots aux sonorités insensées, L’architecture serait une écriture, et l'architecture elle-même une écriture...

... et si la lumière savait traverser les parois étanches, alors la terre serait parchemin, au toucher elle deviendrait lecture...

... et si la terre liquide pouvait danser et qu'il existait un moyen de cueillir un instantané de sa course, alors, mine de rien on poserait le crayon, ou quelqu'autre pointe et s'inscrirait dans l'azur une sculpture idéale de courbes, de lignes, de couleurs, toutes filles du hasard.

Dessiner en volume, dessiner dans un espace qui n'inclut pas de support solide, un espace qui offre une nouvelle liberté de mouvement, un espace capable de recevoir la matière en apesanteur.

Céline Couronne

Tisser sa toile ...  

"Le geste est un modèle de formation du temps..." (Yannis Ritsos)

Pour "tisser sa toile" j'ai utilisé du paper clay ce qui permet d'aller jusqu'au limites de la matière. La terre est pincée du bout des doigts, elle forme de petits éléments qui sont ensuite assemblés les uns aux autres ... Les éléments portent en eux l'idée du mouvement, ils investissent l'espace sans limite...


"Revendiquer l'informe ne veut pas dire se délier des formes mais plutôt s'engager dans un travail de formes équivalent à ce que serait un travail d'accouchement ou d'agonie : une ouverture, une déchirure, un processus déchirant mettant quelque chose à mort et dans cette négativité inventant quelque chose d'absolument neuf."
Hans Bellmer

Corps...

Au départ, mon envie était de faire des pièces brutes, imposantes qui parlent d'explosion. La mise en jeu du corps pour travailler était évidente, avec la terre on est dans le ressenti, dans une sensation de proximité et de plaisir tactile...

Ces pièces parlent d'une explosion de vie, un débordement sans limite. Pour moi elles représentent des petits petres en mouvement, avides de curiosité...

Laurence Lindberg

Le culte au caillou...

Marie-Rose Gutleben

Strates i Varius....

Le temps humain se déroule-t-il de façon lisse et constante ? Failles, fractures, soulèvements, glissements... Le travail souterrain est lent, lourd, inexorablement en marche. Perpétuellement en mouvement, il échappe au cadre rigide, bouillonnement de vie, générateur de surprise.

Tranches de strates ou retour aux origines...

En tranchant les strates, je découvre la richesse des matières ainsi mêlées. J'étire la terre en la projetant plusieurs fois avec force sur la table, puis je reconstitue une plaque ; je la mets en forme pour en faire un plat... ce qui me ramène tout naturellement aux origines, la poterie.

Erosion....

L'aventure géologique n'aurait pas été complète sans aborder l'intervention des différents éléments naturels. J'impose à mes pièces une érosion en accéléré, sous l'effet d'un appareil à haute pression, du chalumeau et de la congélation.

Vous avez dit utilitaire ?

Assiettes, plats, coupelles. Noblesse de la porcelaine. L'émail met en valeur des marlis où la matière prends toute sa place.

Pia Kobloth

N'être...

Robin Samson

Vivant...

Avec les géodes, je cherche à attirer l'attention tactile et visuelle du spectateur vers l'intérieur de ces blocs minéraux informes, noirs et rugueux, vers une cavité mystérieuse reliée à l'espace extérieur par deux ouvertures.

Cette poche est recouverte d'une peau douce et lumineuse. Ses ondulations, rythmées ou aléatoires, expriment quant à elles, des atmosphères internes organiques ou végétales.

Les émaux, entre brillants et mats, ainsi que la cire, accentuent l'attraction au toucher, à la caresse, malgré une gangue protectrice, agressive et repoussante tactilement...

Utilitaires

J'ai apprivoisé la souplesse de cette peau douce et satinée qui habillait l'intérieur du minéral, pour former des assiettes qui ont grandies jusqu'à devenir des plats. Mise à nue, cette peau de porcelaine commence à se rétracter, du bord vers le centre de l'assiette, comme pour se protéger.

L'émail des assiettes est sombre pour contraster avec le marly ainsi délimité qui n'est autre que la porcelaine nue.

Roxane Lasserre

 Vue par Marie-Louise*...


L'idée naît du regard...

La légèreté, c'est une évidence, le refus de s'imposer, l'envie de subtilité. Ces plaques ne sont que rêves, visions. La finesse évoque le papier, le parchemin.
La maléabilité du paperclay me permet d'être violente et calme à la fois. La fragilité de la matière une fois cuite, la rend précieuse.
A partir de ces plaques, je prolonge mon plaisir en choisissant encore des détails. Je recadre. Le moment d'isoler vient : j'ouvre des fenêtres dans un espace neutre. J'y place ces "morceaux de regard" pour les donner à voir.

*Marie*Louise : n.f. passe-partout biseauté ou à gorge, placé au bord intérieur d'un cadre.

Utilitaires...

Shiho Niizuma

Echange

La sensation de la terre m'attire.
J'ai le sentiment de me realiser lorsque je deviens l'eau pour la terre. c'est ma raison d'être.
Pour realiser l'instant du mariage de l'eau et de la terre avec 'SIMPLICITE-SENSIBILITE-LIBERTE'.

La trace de l'eau
Evocation de l'empreinte de l'eau laissée par la mer sur la plage...
A l'image d'une plage me guide la liberte d'installation ou un nouvel espace de créativité.

Le champ de possibilité

Les pieces qui ont la matière de la sculpture.
C'est un espace d'échange dans la vie quotidienne.
Haut de page